12 avril 2011

MA ROBE

La matinée s'est terminée par l'enfilage de ma robe et j'ai passé mes derniers accessoires.
Sans vouloir mettre la pression à qui que ce soit, la robe est l'un des éléments les plus importants de ce jour. Les petites filles veulent voir une princesse, les femmes non-mariées se demandent si ça leur irait bien, les femmes mariées se disent qu'elles n'auraient pas fait ce choix, les mamans et tantes regardent les détails à soumettre à leur fille toujours pas mariée, et vous bien sûr, qui devez gérer vos rêves, votre aisance à vous mouvoir, l'adéquation avec l'ambiance de la journée, bref, LE casse-tête.
En femme d'anticipation, j'avais commencé à regarder les sites de robes 2 fois par jour plusieurs semaines avant la demande (on ne rigole pas !). Et mon choix s'est rapidement porté sur les modèles de Pronovias. Bien que très tentée par Rosa Clara aussi, mais j'avais l'impression que leurs coupes étaient pensées plutôt pour les filles mesurant 1m75 taille 36, ce qui n'est pas mon cas. Je me suis donc contentée de soupirer devant Rosa Clara, et j'ai pris rendez-vous chez Pronovias avec ma maman plus d'un an avant le mariage.
Le choix était quasiment fait mais j'ai essayé les modèles suivants :


J'ai beaucoup aimé sa ligne, un bustier très droit un brin moderne qui s'oppose au reste de la robe en dentelle très vaporeux et rétro. Et puis, le ruban gris en rappel de nos couleurs, dans le mille Emile ! Mais rapidement la dentelle qui recouvrait discrètement le bustier a commencé à gratouiller la peau de mes bras. On passe à la suivante.


Dans Genova, je me suis sentie très femme, du genre actrice de l'âge d'or d'Hollywood. Oui, rien que ça ! Je ne sais pas pourquoi, était-ce sa coupe qui faisait ressortir la taille et les hanches, était-ce le jeu de plis sur la poitrine, en tout cas j'ai vraiment hésité. Mais tout compte fait, elle était tellement ajustée aux hanches que j'avais peur de bouger les jambes craignant qu'elle craque. Et comme je comptais bien me déhancher sur le dance flooor, je ne voulais pas me restreindre. Suivante !

Euh... désolée, je ne sais plus quel modèle est arrivé en n°3. Sûrement pas la bonne robe donc.

Et enfin est arrivée Georgia. Non, pas la vendeuse, la robe, THE robe, MA robe.


Quand la vendeuse (qui n'était pas une vendeuse d'ailleurs, c'était une couturière, Cristina, trop sympa et elle a l'oeil, Cristina !) l'a apportée encore dans sa housse, un large sourire est apparu sur mon visage, j'ai senti mes yeux pétiller et je me suis tournée vers ma maman en lui disant "c'est elle !" comme quand on dit "c'est lui" quand on a rencontré l'homme de sa vie. C'était celle dans laquelle j'étais le plus à l'aise, la couleur ivoire et la matière m'allaient mieux que les autres, le bustier était comme je l'avais imaginé, bref THE ONE.
La question de la traîne a vite été éludée : je n'en voulais pas, on l'a gardée quand même ! D'une part parce que la robe était plus chère si on enlevait la traîne, et d'autre part parce que Maman qui m'offrait ma robe, aimait bien la ligne générale avec la traîne. Donc je m'arrangerai le Jour-J avec ma traîne.
Et la voilà justement portée par une fille normale : moi (je ne fais pas un 36 fillette, je n'ai pas d'os saillants, ni de jambes mesurant 1m20) :

 


Ce que je voulais absolument, c'était les petits boutons blancs dans le dos. Pour moi, c'était le détail ultime, la petite touche qui finit parfaitement une robe. Et j'ai été servie : il y en avait jusqu'au bout de la traîne ♥ !





Par rapport à Pronovias, j'ai lu beaucoup de choses très négatives au sujet de la boutique de la rue Tronchet à Paris. Pour ma part, j'ai toujours été bien accueillie, je suis tombée sur des personnes avenantes et souriantes. On n'a pas interdit à ma maman d'entrer en cabine avec moi, et même celle qui doit être la patronne a été sympa avec moi, ce qui semble ne pas arriver souvent d'après les commentaires des unes et des autres.
La seule chose qui m'ait déçue, c'est que j'ai récupéré ma robe le jour convenu, à l'heure convenue, et quand je l'ai sortie de la housse, je me suis rendue compte qu'elle n'avait pas été repassée :( Ma mère et mes témoins y ont passé un temps fou le jour-J.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

Mlle Juin a dit…

Elle t'allait très bien en tout cas!
Ca craint pour le repassage quand même!!!

La Gourmande a dit…

Ta robe te va à merveille  Elle est vraiment très jolie, j’aime son côté épurée et très féminin. Et pourtant je ne suis pas fan des bustiers (mais c’est parce que ça ne me va pas je crois et aussi parce que 90% des robes proposées pour un mariage sont des bustiers, cruelle injustice pour celles qui comme moi cherchent autre chose !). Pour la traine, j’ai le meme “souci” que toi, je voulais la faire découper/réduire/Enlever, mais la couturière, ma mère et mes témoins trouvaient qu’elle finissait parfaitement la robe. J’ai donc céde à condition qu’on installe un système de “remontage” pour après l’église. Et je verrais ce w-e le résultat puisque j’ai mon 3ème essayage retouches! Et comme la tienne, j’ai des magnifiques petits boutons qui descendent le long du dos.

Chocodeline a dit…

je ne peux qu'aimer ta robe qui semble être la cousine de la mienne. En revanche moi j'ai tenté Rosa Clara et bien que je fasse plus d'1m75 mais loiiiiiinnnn de faire un 36 :), j'ai trouvé mon bonheur. Je l'ai réessayé vendredi, la mienne, à ma taille, elle était superbe.

En tout cas, tu étais magnifique :)

Anonyme a dit…

Alala, Koarou, la robe pour moi, c'est LE sujet épineux! Quelle galère...
Je suis partie en quête de la robe avec le poids des avis des copines déjà mariées : "tu verras, le choix de la robe, c'est vraiment super! Des tas d'essayages, de très belle robe et surtout LA robe, celle qui est faite pour toi. Tu le verras directement!"
Alors, se sont succédés les essayages; 1, 2, 3, 4, ... Jusqu'à n'en plus avoir envie. Rien de plus déprimant que de sortir des boutiques en n'ayant eu aucun flash même minime, en ayant l'impression que vraiment ces robes sont toujours les mêmes, et surtout que je n'ai semble-t-il pas le physique pour les porter.
Ajoute à ça la pâleur de l'hiver, la fatigue de l'hiver, la pression des vendeuses sur les délais de fabrication, et leur façon de te demander ce que tu veux comme modèle comme si tu achetais un pull et que tout cela était des plus naturel! Au secours ...
Je sors maintenant la tête de l'eau sur ce poste, mais ça n'a pas été simple ! ^^

En ce qui te concerne, ta robe te va très très bien. Ce que j'aime le plus c'est le détail du bustier *lov it*
Comme LaGourmande, je n'en voulais pas (de bustier) mais à force d'essayages j'y suis revenue. Ce qui compte c'est qu'il soit joliment travaillé avec de beaux détails, et le tien est superbe !

Biz
Shrimp.

Anonyme a dit…

C'est vrai que ta traîne semble imposante ! Mais c'est joli, et même relevé c'est très beau. ça crée un joli plissé à l'arrière, j'aime beaucoup.
Comment as-tu fixé une telle ampleur de tissu sur ta robe ? Une broche ? Tu l'as trouvée où ? N'avais-tu pas peur que ça tombe ?
(j'ai plein de questions aujourd'hui ! ^^)
Le petits boutons je suis pour moi aussi. Et sur ce bustier drapé, le dos légèrement en pointe et les petits boutons, c'est superbe.

Shrimp.

Mangue a dit…

Ah la robe!!!! Je pense à la mienne TOUS-LES-JOURS et vendredi il me restera encore 6 mois à attendre!
Tu as vraiment fait le bon choix.
La mienne aussi est une Pronovias couleur ivoire et ce qui me rassure c'est que ça ne jure pas avec le blanc de la chemise de ton époux. Je me suis attirée les foudres de mon futur quand je lui ai glissé que la vendeuse suggérait pour lui une chemise de la même couleur pour ne pas que ça fasse bizarre. Réponse de l'intéressé : "Non mais tu ne vas pas m'imposer une couleur de chemise, je t'ai dit quelque chose pour la robe? Non, alors fais moi confiance."
Ok donc depuis IMPOSSIBLE d'obtenir le moindre détail sur sa tenue, il veut que la surprise soit totale.
Alors en voyant tes magnifiques photos, je me dis qu'après tout, chemise ivoire, blanche ou rose fluo, il sera beau comme tout et ça rendra bien!

Anonyme a dit…

Tu étais très belle! ta robe t'allait à merveille!
Fan des années folles, j'ai fais le choix de confier la création de ma robe à une couturière en me disant que ce serait plus simple! grossière erreur!! trouver la dentelle s'avère être un énorme travail dont je n'avais pas conscience!
Encore deux mois et je pourrai la porter, j'ai hâte!

patte_d_anguille a dit…

Quel beau choix... héhé !
Je suis heureuse de voir "ma" robe sur une autre vraie femme (pas une grande perche qui ne se nourrit que de salade, donc) !
Par contre je dois dire que je suis assez choquée d'apprendre que la boutique n'avait pas repassé ta robe !! Au prix de ces petites choses, c'est tout de même honteux... Je veillerai à bien demander à la couturière lorsque j'irai chercher la mienne, le 24 juin...
C'est marrant, je ne voulais pas de bustier, mais je trouve que le bustier de cette robe est différent et plus facile à porter qu'un bustier tout droit... par contre j'ai un peu peur car lors du 2e essayage, de MA robe cette fois-ci, mais avant retouches, j'ai trouvé que le bustier tombait plus bas que lors de mon premier essayage (vu que j'avais essayé la robe 3 tailles au-dessus) et ça me met un peu mal à l'aise car j'aimais le fait qu'il arrive plus haut... oh well, c'est trop tard de toute façon...
J'ai hâte de lire la suite de votre récit, encore et toujours !

patte_d_anguille a dit…

ah, j'oubliais : comment était ton jupon stp ?
en tout cas, je trouve le tombé parfait...

KoaRou a dit…

Merci les filles !
@ Shrimp : hé bé, à travers ton témoignage, on voit bien que c'est une sacrée quête, une robe de mariée.
Pour remonter ma robe, Pronovias avait cousu des liens qu'il fallait nouer d'une façon précise, et c'est ma maman qui s'y est collée pour apprendre ça et remonter ma traîne avec Témoin Miss Piggy pendant le cocktail.
@ Mangue : tu as raison de positiver. Moi, ça a été un peu ça mais avec mon père. La vendeuse lui a dit que l'ivoire serait mieux pour ne pas trancher avec ma robe. Du coup, l'Amoureux a psychoté en se demandant si lui aussi devait renoncer à sa chemise blanche. Mais mon mari s'est marié en chemise blanche, et ça ne jure pas avec ma robe ivoire. Ton fiancé a donc eu raison de ne pas se laisser influencer !
@ patte d'anguille : le bustier est indéniablement ce qui m'a attirée. Pas de perles, pas de dentelle, rien que le jeu des plis.
Pour le jupon, j'en ai pris un mais pas pour la forme de la jupe. J'en ai pris un en forme de "tube" qui évite en fait de marcher sur les couches de tissu et de tulle qui sont sous la jupe. Et je dois dire que c'est efficace. Ça coûte 90€. Sinon, pas de cerceau ni rien. Le volume de tissus sous la jupe fait le reste.

patte_d_anguille a dit…

merci pour ta réponse ! je dois dire que je n'avais pas réalisé que les couches de tulle et de tissus se suffisaient pour le volume !
elle est très jolie sur toi, la belle Georgia, en tout cas ! :)

Le petit poison rouge a dit…

C'est vrai que t'es belle ... Et comme on te l'a déjà dit au-dessus, je trouve que garder la traîne était une bonne idée, et qu'elle est très jolie repliée.

Anne-Laure a dit…

quel beau choix de robe :-))) pour ma part, j'ai pris Genova, je me sentais plus contenue ;-) comme quoi...

par contre, je ferais attention au repassage, merci pour l'info !

Hachi a dit…

Vraiment superbe dans ta robe ♥
Comme déjà dis précédemment la tienne étant la grande soeur de la mienne (la Alianza) et mis à part le bustier sont quasi identique, c'est agréable de la voir portée "en vrai".
La traine une fois remontée ne gêne pas, ce qui est juste géniale.
Bref une superbe mariée ♥