16 mars 2011

ET TOI, QUAND EST-CE QUE TU T'Y METS ?

Je crois qu'aujourd'hui, je vais acheter la nouvelle BD de Madeleine Martin, alias Mady, qui devrait pouvoir m'aider à balancer des phrases bien senties à tous ceux qui me demandent "et le bébé, c'est pour quand ?".
Et oui, chère future mariée, il faut que tu saches une chose : dès que tu auras la bague au doigt, tu seras considérée comme une génitrice, et comme ton mari est forcément beau, vous ferez forcément des beaux enfants pour peupler notre planète de beautiful people.
Car au fond, le mariage n'est que le lancement officiel d'une nouvelle marque destinée à produire, produire et produire !
C'est vrai, autant nous avons échappé à "mariage pluvieux, mariage heureux", autant on, enfin, j'ai eu droit dès le 26 février à "quand est-ce que tu nous fais un bébé ?". Alors déjà si NOUS faisons un bébé, ce sera pour NOUS et non pour VOUS. Ensuite, on va peut-être se calmer sur les dépenses, parce qu'accueillir un bébé dans la joie et les créances, c'est pas un bon début pour lui. Enfin, ce serait sympa de profiter de notre lune de miel sans gros ventre et nausées.
"Oui mais ta maman elle aimerait bien avoir un petit" : euh, vous avez compris qu'un enfant, ça ne se fait pas pour les autres ou je recommence ?? 
Je pense être honnête en affirmant que je ne fais pas les choses à cause de la pression sociale. Et je sais que ce n'était pas méchant, maladroit ou absurde peut-être. Mais c'est incroyable comme on ne nous laisse pas respirer, nous les femmes mariées, avec cette lubie de faire un enfant direct pendant la nuit de noce. Je n'invente rien : à part ces 2 phrases qui m'ont énervée (en plus, tandis que j'argumente, j'entends "Billie Jean" au loin alors que je voulais danser à tout prix sur cette chanson :/), nous avons aussi eu droit à une petite carte qui nous incitait encore une fois à faire un bébé.
Les voyages, la maison, tout ça on s'en fout : faites un bébé !
Et depuis, c'est une question que l'on me pose ou que je lis dans les yeux des gens, principalement des femmes il faut bien l'avouer. Car oui, ce sont plutôt les jeunes mariées qui se coltinent ce genre de questions et venant de femmes qui ont dû oublier qu'elles ont eu une vie avant les gosses.
Bref, je vais dévorer cette BD, en premier lieu parce que j'adore suivre le blog de Mady, mais aussi parce que ça risque de me servir dans les prochains mois.


Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

Nessa B. a dit…

La joie des jeunes mariés!!! J'y ai eu droit moins d'une minute top chrono après avoir dis oui devant Mr l'adjoint au maire. La grand mère a attrapé le livret de famille, et nous a congratulé d'un " il y a 9 pages à remplir maintenant"...euh on peut aller manger d'abord!!!????

sandra | davisan studio a dit…

j'adore! et c'est tellement vrai en plus! allez, courage!

Callina a dit…

Je compatis totalement... Vous avez raison de ne pas vous laisser aller à la pression sociale. Pour le mariage, c'est un peu le même combat. Perso, pendant votre mariage, j'ai arrêté de compter le nombre de fois qu'on m'a demandé quand est-ce qu'on suivrait votre exemple...

Anonyme a dit…

Moi, j'avoue, j'aimerai bien fabriquer des p'tites crevettes et des p'tits bigornaux avec Monsieur Shrimp !
Alala ... j'ai hâte ! ^^

Par contre, comme vous, ultra mâaaarrrre des réflexions de belle-maman et belles-mamies !!
(De mon côté, ne reste que ma maman, et elle sait que choisir de faire un enfant, c'est un acte sérieux que l'on entreprend à deux, pour nous, et après réflexion... Elle est bien ma maman ! )

Shrimp.

Mélissa a dit…

Je te rassure ( si l'on peut dire héhé) cette question revient souvent même si tu n'es pas encore mariée et crois moi j'y ai droit souvent :)
Le pire mais pas méchant a été: " tu dois avoir hâte que le mariage soit passée pour tomber enceinte" ou bien encore le fait que j'ai trop de principes because je ne veux pas être enceinte avant le mariage alors qu'en réalité c'est juste parceque je veux profiter a fond de mon big day et partir en lune de miel l'esprit tranquille, c'est tout!!

Lulu a dit…

Alors nous on en entend déjà parlé avant le mariage donc ça promet pour après .....
J'ai même entendu une discution entre belle maman et son voisin qui faisait des plans pour nous pour un bébé en 2012 (notre mariage est en juin 2011).... j'ai même pas réagit car perso après toutes cette organisation et ces frais bah j'ai envie de souffler !!! :)

Mlle Juin a dit…

Et après on te dira: "Et le 2ème c'est pour quand?" Et après le 2ème: "vous allez bien nous en faire un 3ème!"

The Bride next door a dit…

Petit conseil : ne dites JAMAIS que oui, maintenant que vous êtes mariée, vous souhaitez avoir des enfants. Car alors vous aurez officiellement avoué que vous essayez, et donc que potentiellement vous êtes enceinte. Fatiguée ? enceinte ! Pas envie d'alcool ? enceinte ! pris un peu de poids ? enceinte ! Et si vous ne prenez pas de poids, que vous buvez de l'alcool et que vous êtes en pleine forme, alors c'est que vous n'arrivez pas à avoir d'enfant. Et là, on va commencer à vous donner des conseils... Donc un conseil : laissez planer le doute ou dites carrément : "des enfants, oui, mais pas maintenant" et vous avez une chance qu'on vous fiche la paix. Ou pas.

Anonyme a dit…

Mon dieu comme je te comprends !!! En ce qui me concerne, je ne suis pas passée par la case mariage (malheureusement !!!!), mais nous sommes heureux propriétaires de notre maison depuis deux mois. Et depuis....comment dire... C'est un festival d'incitation à procréer !! Exemple : "Mais dites moi, il y a des chambres vides dans votre maison !!!!!....UUUUnnnhhhh ??? (avec le clin d'oeil qui va bien...)". Certe,nous ne manquons pas de place, mais les dites chambres vides ne risquent pas de se fermer à jamais si un p'tit Loup ne vient pas s'y installer d'ici peu.. Bref, courage à toi.

Koarou a dit…

@Callina : oh désolée :( Promis, on fera pas de bébé avant toi, pour ne pas te faire subir ça ! Mais on est passés par-là aussi à chaque mariage où on était invités.
@ Shrimp : elle est très bien ta maman. Normal, c'est une crevette. Ma maman aussi elle réfléchit. Et belle-maman n'a pas commencé non plus les grosses insinuations. Le cercle proche sait se tenir (remarque, ils sont censés mieux nous connaître) c'est déjà ça !
@ Mlle Juin : ah oui, j'ai été témoin de ça aussi. Surtout si tu t'entêtes à faire des enfants du même sexe.
@ The Bride Next Door : c'est ma hantise : j'ai quelques kilos de trop et je me dis que maintenant, les gens vont toujours les interpréter de travers >_<

MADAME TARTINE a dit…

Oh mon Dieu! Tout ça est tellement vrai! Moi j'en ai ras le bol ça te colle une espèce de pression... Mais bon à chaque fois que je suis à table avec mes parents et mes beaux parents j'ai la parade: "vous me resservirez bien un petit coup de rouge?". ça calme DIRECT!

Le petit poison rouge a dit…

@ The Bride Next Door : J'adooooore, j'adore ton commentaire ! :) Mais tu es de mauvais poil on dirait, t'es enceinte ? :D
*Part en courant*

Tu nous donneras ton avis,dis Koarou ? Ou alors, on se donne une date et on se fait une critique à 4 mains ? :P

Mia a dit…

J'avais vu la sortie de ce bouquin et ça pourrait me motiver à lire de la BD (je suis plus portée sur la lecture...)
J'aime bien le ton de ton article !
Pour ma part, une part de moi hésite toujours à ignorer la remarque ou répondre de façon "cash" voire "trash"... mais souvent j'arrive à rester zen... et expliquer : expliquer que la formulation n'est pas correcte. Que non les enfants ne viendront pas pour les autres. Qu'avant de demander "quand" il faudrait demander "si"...

Bon courage et reste cool ! Il faut avoir conscience qu'il y a une part de maladresse, de curiosité et on peut répondre de façon cordiale sans forcément répondre à la question...

:-)