15 décembre 2010

J'AI TESTÉ... LE TRAITEUR - 1ère PARTIE

Récemment, nous avons dégusté les petits fours qui pourraient bien se retrouver du buffet à la bouche de nos invités pour notre mariage.
Je pense que la plupart des gens procèdent différemment de nous, et que vous allez me dire que c'est une hérésie, mais nous avons pris le risque de signer avec le traiteur avant d'avoir goûté à ses plats.
Et en plus, on récidive : on vient de faire la dégustation, mais seulement des amuse-bouches du cocktail, toujours pas du plat principal ! Alors évidemment, tout le monde vous dira de ne JAMAIS signer avant d'avoir testé, d'autant que c'est le poste le plus important de votre mariage, financièrement parlant. Et là où on est des grands fous, c'est qu'on adore manger, que la plupart de nos proches sont des killers en cuisine et qu'on ne plaisante pas avec ces choses-là chez nous, Madame !
Et pour continuer sur les grands cris et les "??????!", notre traiteur est complètement free-style et ne sait même pas se servir d'une boîte mail !
Autant vous dire que pour les control-freak et Internet-maniac que nous sommes, c'est étonnant mais aussi épuisant. 
Revenons au début de l'histoire : notre salle nous impose le traiteur, en nous soumettant toutefois une liste de 6 entreprises. Mais le propriétaire de la salle a un discours plutôt enthousiaste et carrément pas objectif sur l'un de ces traiteurs. Et ça tombe bien, c'est le moins cher ! Alors, je vous rassure tout de suite, il n'est pas moins cher parce qu'il ne respecterait aucune norme hygiénique ou qu'il achèterait des produits périmés. Non, il est moins cher parce qu'il n'a pas de frais en dehors de son activité : travail en famille, pas de commercial, pas de site Internet, pas de communication et l'utilisation privilégiée des produits locaux et de saison.
Donc des raisons somme toute très valables.
Le propriétaire a beau être plus qu'élogieux à propos de cet homme, nous menons tout de même notre enquête et demandons parallèlement un devis à une autre entreprise.
La seconde entreprise nous a pondu un devis aux prix exorbitants deux mois après notre demande, avec en plus la proposition écrite noir sur blanc de ne pas déclarer tous les employés pour qu'on paie en espèces et que ça nous revienne moins cher. GAME OVER !
On revient donc à notre recommandation n°1. On organise un rendez-vous, il se trouve que notre DJ est présent et l'on constate une excellente entente entre ces deux-là, ce qui peut sauver une soirée du fameux désastre "je lance un concours de T-shirt mouillé quand le plat chaud arrive".
Le traiteur nous donne pas mal de conseils, est rassurant et zen alors que dans moins d'une heure, une noce affamée abordera ses buffets. Ses tarifs sont bien ceux annoncés par le propriétaire de la salle. Nous repartons donc avec la quasi certitude de faire appel à ce professionnel.
Après mûre réflexion et lecture de témoignages dithyrambiques sur le monsieur, nous choisissons de faire appel à ce traiteur.
Et c'est là qu'on s'aperçoit que la technologie et lui ça fait deux, voire quatre. Un oui par téléphone, on lui demande de nous envoyer un contrat ou a minima une confirmation écrite, qui arrivera... 3 mois plus tard !
En temps normal, nos caractères inquiets et prévoyants auraient tout de suite changé de cap et dit au revoir à ce brave homme. Mais quelque chose nous a poussés à continuer avec lui, parce qu'au fond, on savait qu'on pouvait lui faire confiance...


Miam !
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

Tortunette a dit…

Nous aussi on a signé le traiteur avant de gouter, puisque le test fut le jour J.
On avait de bons échos, mon père connaissait le traiteur (et vers chez moi il n'y en avait pas 100 non plus!).
Résultat : nous avons été RA-VIS ! C'était délicieux, l'organisation, le service, le timming avec le DJ (ils avaient déjà travaillés ensemble) tout était parfait.
Alors je ne m'étonne pas et ne vous inquiétez pas !

Eva & Jay a dit…

Nous on a encore rien signés mais la date est réservée ! On goute le repas pour le 1er janvier, on profite des fêtes ! Après plusieurs personnes de notre entourage le connaisse, certains ont été contents, d'autres non, mais bon les goûts et les couleurs...Nous ça nous convient tant au niveau prix que prestations (sur papier), verdict dans quelques jours....

La Gourmande a dit…

Parcours presque similaire. On est tombé amoureux de notre salle dont le proprio est le traiteur. Très rapide, très pro, super contact lors de la visite de la salle, il nous a fourni plein de judicieux conseils. Niveau prix, il est super compétitif, pas le moins cher mais pas le plus cher non plus et avec pas mal d’atouts (les zakouskis de la réception se présent en cuillers et verrines sur ardoise, le vin est inclus dans le prix (et c’est pas de la piquette), il est ouvert à l’idée du buffet de cupcakes durant la soirée). Nous avons donc signé en sachant qu’il n’organisait pas de dégustation. Il ne le fait parce qu’il n’a clairement pas le temps, sa salle est bookée tout les samedis (a part le 25/12 et le 31/12), et en semaine il fait des réceptions pour des entreprises. Il nous a offert le vin blanc et rouge pour que l’on goûte (sachant que si on n’aime pas, il sert nos vins sans droit de bouchon) et nous a dit que la nourriture était clairement sa carte de visite et que donc il n’avait vraiment aucune raison de se la jouer cheap ou de foirer ses cuissons. J’avoue avoir bad tripé au début puis mon Amoureux a su me rassurer. Nos choix sont très classiques et quand nous allons au resto, nous ne demandons pas de goûter avant et pourtant nous sommes rarement déçus. Bien entendu, nous avons eu des échos très positifs d’amis ayant déjà là pour le boulot ou un mariage, ce qui a fini de nous rassurer. Nous goûterons comme tout le monde le jour J et ça ne me stresse pas 

La Fiancée du Panda a dit…

Chez les Pandas, on est comme vous: fanas de cuisine et un poil intransigeants sur la question. Actuellement, on est en plein dilemme traiteur: à ma droite, un excellent traiteur de la région, recommandé (chaudement) par un ami qui l'a pris pour son propre mariage il y a 3 ans. Pros, réactifs, rassurants, on se sent totalement en confiance avec eux. Bémol: comme chez beaucoup de traiteurs, très peu de personnalisation. A ma gauche, une créatrice culinaire très excentrique et inventive qui nous créérait un cocktail sur mesure. Bémol: elle met 10 jours à répondre à un mail et reste très évasive sur les questions pratiques. Mon avis reste que le plus important est de se sentir en confiance avec ses prestataires... Bilan du match dans un mois !

Chocodeline a dit…

On a également choisi notre traiteur sans avoir goûté ses mets. Bon c'est vrai qu'on a choisi un traiteur "réputé", que j'adore le lieu de réception dans lequel il organise les tables de mariage et peut-être aussi le fait qu'il soit chef étoilé aide à mettre en confiance. Je compte quand même sur un menu test parce que je suis assez difficile et puis une petite soirée en amoureux à choisir son menu de mariage c'est sympa non ? :)

Le petit poison rouge a dit…

J'ai hâte de lire la suite, mais je suis sûre que votre instinct ne vous a pas trompés, surtout que le propriétaire de la salle n'a aucun intérêt à faire de la pub pour un traiteur moyen, ça lui reviendrait vite dans la figure, et pour les organisateurs de mariages (au sens large), le bouche à oreilles, c'est le principal ...

Anonyme a dit…

Bonsoir,
J'ai découvert votre blog via Jolis mariages et moi aussi je fais un mariage d'hiver (décembre 2011).
J'ai l'impression quand je lis ce post que nous nous marions au même endroit... serait-ce près de Limours???

Bellakin a dit…

Je pense que le fait que vous l'ayez choisit sans goûter me choque pas du tout comparer au fait qu'il soit anti-technologie!!

Après le feeling est super important!

Alors finalement les amuses-bouches étaient comment?